1er-26 août 2014Israël – Autorité palestinienne. Fin de l'opération Bordure de protection et conclusion d'un cessez-le-feu

 

Le 1er, l'annonce de l'enlèvement, revendiqué par la branche armée du Hamas, d'un soldat de l'opération Bordure de protection engagée en juillet dans la bande de Gaza met un terme à la trêve annoncée la veille. La recherche du soldat aux alentours de Rafah provoque la mort de plus de cent trente Palestiniens. Le soldat sera finalement déclaré mort au combat.

Le 1er également, l'état-major israélien décide de retirer ses troupes de la bande de Gaza, estimant avoir atteint son objectif, lequel était de détruire les tunnels, au nombre d'une trentaine, reliant le territoire à Israël.

Le 3, à Rafah, une école de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (U.N.R.W.A.) abritant des réfugiés est de nouveau prise pour cible par l'artillerie israélienne. Plus de dix personnes sont tuées.

Le 4, l'Égypte convainc le gouvernement israélien et les factions palestiniennes d'instaurer une trêve de trois jours à compter du lendemain, afin d'organiser au Caire des négociations indirectes en vue d'un accord de cessez-le-feu permanent.

Le 5, l'armée israélienne achève son retrait de la bande de Gaza. Le bilan humain de l'opération militaire s'élève à quelque mille huit cent cinquante Palestiniens morts, en grande majorité civils, et soixante-sept Israéliens tués, dont soixante-quatre soldats.

Le 8, afin de faire pression sur les négociations du Caire, le Hamas et le Djihad islamique refusent de prolonger la trêve. Les Palestiniens demandent la levée du blocus imposé à la bande de Gaza depuis la prise de pouvoir par le Hamas en 2007, tandis qu'Israël réclame la démilitarisation de ce territoire afin de garantir sa sécurité. Les tirs de roquettes et les bombardements reprennent.

Le 10, le gouvernement israélien et les factions palestiniennes conviennent d'une nouvelle trêve de trois jours, qui entre en vigueur le lendemain, tandis que les négociations reprennent au Caire. Le 13, la trêve sera reconduite pour une durée de cinq jours.

Le 19, les échanges d'artillerie reprennent dans la bande de Gaza. Mohammed Deif, chef des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, échappe à une attaque ciblée qui cause la mort de son épouse et de ses deux fils dans la ville de Gaza.

Le 21, trois commandants des Brigades Ezzedine al-Qassam sont tués à Rafah dans une attaque israélienne.

Le 22, les Brigades Ezzedine al-Qassam exécutent dix-huit personnes accusées d'espionnage au profit d'Israël.

Le 22 et le 26, la mort de trois Israéliens porte à six le nombre de victimes civiles israéliennes depuis juillet. Dans le même temps, plus de deux mille cent Palestiniens, pour la plupart civils, ont été tués.

Le 26 également, au Caire, Israéliens et Palestiniens concluent un accord de cessez-le-feu illimité. Cet accord intermédiaire prévoit l'ouverture de points de passage à des fins humanitaires ou pour permettre la réparation des infrastructures de première nécessité, ainsi que l'extension de la zone de pêche au large de la bande de Gaza. Les négociations doivent se poursuivre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-26 août 2014 - Israël – Autorité palestinienne. Fin de l'opération Bordure de protection et conclusion d'un cessez-le-feu », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-26-aout-2014-israel-autorite-palestinienne-fin-de-l-operation-bordure-de-protection-et-conclusion-d-un-cessez-le-feu/