1er-19 avril 2020Algérie. Intensification de la répression de l'opposition.

 

Le 1er, le président Abdelmadjid Tebboune gracie plus de cinq mille détenus afin de prévenir la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans les prisons. Aucun prisonnier d’opinion n’est concerné par cette mesure.

Le 5, le journaliste Sofiane Merakchi, correspondant de la chaîne de télévision libanaise Al Mayadeen, qui avait été arrêté en septembre 2019, est condamné à huit mois de prison pour recel de matériel et fourniture à des médias étrangers d’images des manifestations du Hirak.

Le 6, l’universitaire Abdelwahab Fersaoui, président de l’ONG Rassemblement actions jeunesse, qui avait été arrêté en octobre 2019, est condamné à un an de prison pour atteinte à l’intégrité nationale et incitation à la violence.

À partir du 9, le site d’information Maghreb émergent et la webradio qui y est associée, Radio M, ne sont plus accessibles depuis le territoire algérien. Le gouvernement les accuse de bénéficier de financements étrangers illégaux. Le 19, la diffusion du site d’information Interlignes est également bloquée.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-19 avril 2020 - Algérie. Intensification de la répression de l'opposition. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-19-avril-2020-intensification-de-la-repression-de-l-opposition/