1er-16 juillet 2015Égypte. Recrudescence des violences revendiquées par l'État islamique.

 

Le 1er, environ soixante-dix combattants armés attaquent une quinzaine de positions de l’armée dans le nord de la péninsule du Sinaï, causant la mort de dizaines de soldats et de civils. Cette offensive sans précédent est revendiquée par « Province du Sinaï », nom adopté par le groupe islamiste Ansar beit al-Maqdis après son allégeance à l’organisation État islamique (E.I.) en novembre 2014. Le Sinaï est le théâtre de nombreuses attaques meurtrières depuis la chute du président Mohammed Morsi en juillet 2013. En guise de riposte, le pouvoir accentue sa répression contre les Frères musulmans.

Le 3, Province du Sinaï revendique le tir de roquettes sur le sud d’Israël.

Le 11, la branche égyptienne de l’E.I. revendique l’explosion d’une voiture piégée devant le consulat d’Italie au Caire, dont la façade est détruite.

Le 16, Province du Sinaï annonce avoir frappé une « frégate » égyptienne à l’aide d’un « missile », au large du Sinaï. L’armée dément cette présentation des faits.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-16 juillet 2015 - Égypte. Recrudescence des violences revendiquées par l'État islamique. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-16-juillet-2015-recrudescence-des-violences-revendiquees-par-l-etat-islamique/