1er-15 mars 2004Haïti. Désarmement des rebelles et désignation d'un Premier ministre provisoire

 

Le 1er, les rebelles armés de Guy Philippe entrent dans Port-au-Prince alors que le calme revient peu à peu. De son côté, le président Aristide affirme avoir été victime d'un « enlèvement » orchestré par les États-Unis. Le plan de sortie de crise conclu entre l'opposition et la communauté internationale prévoit la désignation d'un Conseil de sages qui doit, à son tour, nommer un Premier ministre.

Le 3, Guy Philippe accepte de déposer les armes.

Le 7, une manifestation destinée à fêter le départ du président Aristide est la cible des « chimères », les miliciens armés du régime déchu: six personnes sont tuées.

Le 9, le Conseil des sages désigne le fonctionnaire international Gérard Latortue comme Premier ministre provisoire.

Le 15, Jean-Bertrand Aristide, en provenance de Centrafrique, arrive en Jamaïque, pays qui, tout comme la Communauté des Caraïbes (Caricom), n'a pas reconnu le nouveau gouvernement haïtien.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-15 mars 2004 - Haïti. Désarmement des rebelles et désignation d'un Premier ministre provisoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-15-mars-2004-desarmement-des-rebelles-et-designation-d-un-premier-ministre-provisoire/