1er-15 août 2018États-Unis – Turquie. Crise diplomatique.

 

Le 1er, Washington adopte des sanctions à l’encontre des ministres turcs de l’Intérieur et de la Justice, en représailles à la détention en Turquie du pasteur évangélique américain Andrew Brunson, arrêté en octobre 2016 et accusé de terrorisme et d’espionnage au profit du Parti des travailleurs du Kurdistan et du réseau du prédicateur Fethullah Gülen. Accusé par Ankara d’être l’instigateur de la tentative de coup d’État de juillet 2016, Fethullah Gülen vit en exil aux États-Unis, lesquels refusent de l’extrader vers la Turquie. L’annonce de ces sanctions accentue la chute de la livre turque, qui avait commencé au début de l’année.

Le 1er également, le Congrès adopte le budget de la Défense pour 2019 qui interdit la livraison à la Turquie des chasseurs furtifs américains F-35 que celle-ci a commandés, tant qu’Ankara n’aura pas renoncé à son projet de s’équiper du système mobile russe de défense antiaérienne et antimissile S-400.

Le 4, Ankara annonce des sanctions à l’encontre des ministres américains de l’Intérieur et de la Justice.

Le 10, Washington annonce le doublement des droits de douane sur l’acier et l’aluminium importés de Turquie, les fixant respectivement à 50 et 20 p. 100.

Le 15, Ankara augmente fortement les droits de douane sur certains produits américains comme les véhicules de tourisme, l’alcool, le tabac ou le riz. Le cours de la monnaie turque continue de chuter.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-15 août 2018 - États-Unis – Turquie. Crise diplomatique. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-15-aout-2018-crise-diplomatique/