1er-10 octobre 1995Nigeria. Grâce pour les conjurés du « coup d'État » de mars

 

Le 1er, lors de la traditionnelle allocution à la nation prononcée à l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance, le général Sani Abacha annonce la grâce des quarante-trois personnes condamnées en juillet pour leur participation à un coup d'État présumé, en mars. Il présente également le processus de démocratisation qui pourrait conduire à la remise du pouvoir aux civils en 1998.

Le 10, le détail des peines des conjurés est rendu public. Condamné dans un premier temps à la prison à perpétuité, l'ancien président Olusegun Obasanjo voit sa peine ramenée à quinze ans d'emprisonnement. La peine de mort prononcée contre son ancien « numéro deux », le général Shehu Musa Yar'Adua, est transformée en peine de vingt-cinq ans de détention. Les autres condamnations à mort sont commuées en peines de prison à perpétuité.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-10 octobre 1995 - Nigeria. Grâce pour les conjurés du « coup d'État » de mars », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-10-octobre-1995-grace-pour-les-conjures-du-coup-d-etat-de-mars/