19 mai 1981Algérie. Troubles universitaires

 

Des incidents graves font plusieurs dizaines de blessés lors de la Journée de l'étudiant, qui commémore un appel à la grève lancé par l'Union générale des étudiants musulmans en 1956, pendant la guerre d'indépendance. Dans la capitale algérienne ainsi qu'à Annaba et à Bejaïa, les meetings sont interrompus par des groupes « intégristes » arabes qui s'en prennent en particulier aux partisans de la « diversité culturelle ». Les locaux universitaires doivent être fermés et plusieurs arrestations ont lieu. Le lendemain, à l'occasion d'un discours public, le président Chadli Bendjedid dénonce le « fanatisme » et déclare qu'il assumera « pleinement ses responsabilités à l'égard de tous les éléments perturbateurs ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  19 mai 1981 - Algérie. Troubles universitaires », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/19-mai-1981-troubles-universitaires/