19 décembre 2019France. Irresponsabilité pénale de l'assassin de Sarah Halimi.

 

La cour d’appel de Paris conclut à l’irresponsabilité pénale de Kobili Traoré, accusé d’homicide volontaire à caractère antisémite sur la personne de Sarah Halimi, en avril 2017, à Paris. Celle-ci, de confession juive, avait été agressée à son domicile et défenestrée aux cris de « Allahou Akbar ». La cour reconnaît l’abolition du discernement de Kobili Traoré, un délinquant récidiviste souffrant d’un trouble psychotique chronique et d’une addiction au cannabis, et qui, au moment des faits, était sous l’emprise de substances illicites. Le caractère antisémite de l’acte n’avait été reconnu qu’en février 2018, au terme d’une longue procédure engagée par l’avocat de la famille de la victime. En juin 2019, le parquet de Paris avait demandé le renvoi de Kobili Traoré devant la cour d’assises, mais en juillet, les juges d’instruction avaient rendu une ordonnance évoquant la possibilité d’une abolition du discernement de l’accusé. Le parquet avait fait appel de cette ordonnance.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  19 décembre 2019 - France. Irresponsabilité pénale de l'assassin de Sarah Halimi. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/19-decembre-2019-irresponsabilite-penale-de-l-assassin-de-sarah-halimi/