19-28 février 2008Cuba. Retrait définitif de Fidel Castro

 

Le 19, Fidel Castro, qui avait délégué « provisoirement » ses pouvoirs à son frère Raul en juillet 2006 pour raison de santé, annonce dans un message qu'il renonce aux fonctions de président du Conseil d'État et de commandant en chef des armées qu'il exerçait depuis sa prise du pouvoir en 1959. Le Líder máximo n'évoque pas son poste de secrétaire du Parti communiste.

Le 24, l'Assemblée nationale élit Raul Castro aux postes de président du Conseil d'État et du Conseil des ministres.

Le 28, au siège des Nations unies, le ministre cubain des Affaires étrangères Felipe Pérez Roque signe le Pacte international sur les droits politiques et civiques et le Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels, adoptés par l'O.N.U. en 1966 et que La Havane avait toujours refusé de rejoindre. « En ce qui concerne la portée et le champ d'application de plusieurs éléments contenus dans ces instruments, Cuba formulera les réserves et interprétations qu'il juge pertinentes », ajoute-t-il cependant, précisant que « l'embargo et la politique d'hostilité et d'agression de Washington contre Cuba constituent le plus sérieux obstacle à la jouissance par le peuple cubain des droits protégés par les pactes ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  19-28 février 2008 - Cuba. Retrait définitif de Fidel Castro », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/19-28-fevrier-2008-retrait-definitif-de-fidel-castro/