18 avril - 1er mai 1996France. Polémique au sujet du soutien de l'abbé Pierre aux thèses négationnistes de Roger Garaudy

 

Le 18, le philosophe Roger Garaudy, qui est l'objet d'une plainte pour négation des crimes contre l'humanité après la publication, à la fin de 1995, d'un livre intitulé Les Mythes fondateurs de la politique israélienne, rend publique la lettre de soutien que lui a adressée à ce sujet l'abbé Pierre. Tout en reconnaissant ne pas avoir lu le livre dans sa totalité, le fondateur d'Emmaüs confirmera la caution apportée à « son ami », évoquant les « exagérations » de l'après-guerre et estimant « suicidaire » la politique de l'État d'Israël.

Le 21, l'abbé Pierre dénonce dans un communiqué « les négationnismes et révisionnismes » tout en refusant de ranger dans ces catégories les travaux de Roger Garaudy.

Le 24, il réclame un débat d'historiens sur la Shoah.

Le 26, Roger Garaudy est mis en examen pour « contestation de crimes contre l'humanité ».

Le 29, la hiérarchie catholique prend ses distances vis-à-vis des déclarations de l'abbé Pierre.

Le 30, le prêtre revient sur ses positions, mais sans condamner explicitement Roger Garaudy.

Le 1er mai, l'abbé Pierre est exclu du comité d'honneur de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (L.I.C.R.A.).

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 avril - 1er mai 1996 - France. Polémique au sujet du soutien de l'abbé Pierre aux thèses négationnistes de Roger Garaudy », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-avril-1er-mai-1996-polemique-au-sujet-du-soutien-de-l-abbe-pierre-aux-theses-negationnistes-de-roger-garaudy/