18 août 2020Liban. Verdict du procès de l'attentat contre l'ancien Premier ministre Rafic Hariri.

 

Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) siégeant à La Haye (Pays-Bas) rend son verdict dans le procès de l’attentat qui avait coûté la vie à l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, en février 2005. Chef de l’opération meurtrière, Salim Ayyash est reconnu coupable, en son absence, d’acte terroriste et d’assassinat. Les juges reconnaissent également l’implication de Moustafa Badreddine, tué en Syrie en mai 2016, dans l’organisation de l’attentat. Trois autres accusés sont acquittés faute de preuves. Les commanditaires ne sont pas identifiés. Salim Ayyash et Moustafa Badreddine étaient membres du Hezbollah, mais les juges ne retiennent aucune preuve de la responsabilité du mouvement islamiste chiite, ni de celle de la Syrie, même s’ils reconnaissent comme « hautement probable » que l’attentat ait été lié à la volonté de Rafic Hariri d’obtenir le retrait des forces syriennes du Liban. Le TSL a été créé aux termes d’un accord conclu en mars 2006 par le gouvernement libanais et l’ONU, sur l’initiative de Paris et Washington.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 août 2020 - Liban. Verdict du procès de l'attentat contre l'ancien Premier ministre Rafic Hariri. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-aout-2020-verdict-du-proces-de-l-attentat-contre-l-ancien-premier-ministre-rafic-hariri/