18-30 janvier 2001France. Reconnaissance du génocide arménien

 

Le 18, le Parlement adopte définitivement la proposition de loi qui reconnaît le génocide des Arméniens perpétré en Turquie en 1915. Le texte avait été introduit par le groupe socialiste à l'Assemblée nationale et adopté par cette dernière à l'unanimité en mai 1998. Le gouvernement, soucieux de préserver de bonnes relations diplomatiques et commerciales avec Ankara, ne l'avait pas inscrit à l'ordre du jour du Sénat, et la majorité de droite de la Haute Assemblée avait refusé de se saisir du texte. À la suite de pressions de la communauté arménienne de France, un texte a finalement été adopté par le Sénat en novembre 2000. Mais ce n'était pas le même, dans sa forme, que celui qu'avait voté l'Assemblée. Cette dernière, sur l'initiative du groupe U.D.F., a donc adopté le texte sénatorial.

Le 29, le président Chirac promulgue la loi reconnaissant le génocide arménien.

Le 30, le Premier ministre turc, Bülent Ecevit, annonce la révision des relations économiques et politiques que son pays entretient avec la France. Plusieurs firmes françaises sont exclues de la négociation de contrats commerciaux.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18-30 janvier 2001 - France. Reconnaissance du génocide arménien », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-30-janvier-2001-reconnaissance-du-genocide-armenien/