18-26 mai 2021Énergie - Climat - Environnement. Activisme pro-climat de certains actionnaires des compagnies pétrolières.

 

Le 18, l’Agence internationale de l’énergie, qui dépend de l’OCDE, publie un rapport intitulé Net Zero by 2050 qui indique que « la baisse rapide de la demande de pétrole et de gaz naturel signifie qu’il n’y a pas d’exploration requise et qu’aucun champ gazier et pétrolier nouveau n’est nécessaire au-delà de ceux déjà approuvés. »

Le 26, le tribunal de La Haye, aux Pays-Bas, saisi d’une plainte déposée par sept organisations environnementales et des milliers de citoyens, contraint la major pétrolière anglo-néerlandaise Shell à respecter les injonctions de l’accord de Paris sur le climat de décembre 2015 en fixant un objectif de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 45 % en 2030 par rapport à 2019, et non de 20 % comme elle le prévoyait.

Le 26 également, lors de l’assemblée générale annuelle de la compagnie pétrolière américaine ExxonMobil, un actionnaire minoritaire parvient, contre l’avis de la direction, à faire élire deux représentants au conseil de surveillance, chargés de promouvoir une accélération de la transition énergétique de la compagnie. Lors de leurs assemblées générales annuelles, qui se tiennent au cours du mois, plusieurs autres compagnies pétrolières font face à l’activisme pro-climat de certains de leurs actionnaires.

—  Universalis



Pour citer l’article

«  18-26 mai 2021 - Énergie - Climat - Environnement. Activisme pro-climat de certains actionnaires des compagnies pétrolières. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-26-mai-2021-energie-climat-environnement-activisme-pro-climat-de-certains-actionnaires-des-compagnies-petrolieres/