18-26 janvier 2005États-Unis. Prise de fonction de George W. Bush

 

Le 18, lors de son audition devant la commission des Affaires étrangères du Sénat en vue de sa confirmation au poste de secrétaire d'État, Condoleezza Rice trace les grands traits de la politique étrangère qu'elle entend mener durant le second mandat du président George W. Bush. Elle affirme que « le temps de la diplomatie est venu », précisant que « les diplomates américains vont devoir promouvoir activement la démocratie, combattre la terreur et réduire la pauvreté ». Elle évoque les « postes avancés de la tyrannie » qui demeurent dans le monde, citant Cuba, la Birmanie, la Corée du Nord, l'Iran, la Biélorussie et le Zimbabwe. « Nous ne serons pas en repos, affirme-t-elle, tant que chaque personne qui vit dans une société de la peur n'aura pas recouvré la liberté. »

Le 20, George W. Bush, réélu en novembre 2004 pour un second mandat, prête serment à Washington. Dans son discours d'investiture consacré au thème de la liberté, il déclare: « La survie de la liberté dans notre pays dépend de plus en plus du succès de la liberté dans d'autres pays. » Ce « but ultime de mettre fin à la tyrannie dans le monde [...] ne relève pas en premier lieu des armes, mais nous nous défendrons, nous et nos amis, par la force des armes si nécessaire », précise-t-il.

Le 26, lors d'une conférence de presse, le président Bush relativise la portée de son discours d'investiture, indiquant que mettre fin à la tyrannie dans le monde est un « objectif à long terme ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18-26 janvier 2005 - États-Unis. Prise de fonction de George W. Bush », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-26-janvier-2005-prise-de-fonction-de-george-w-bush/