17 juin 2002France. Constitution du nouveau gouvernement Raffarin

 

Reconduit au poste de Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin annonce la composition de son second gouvernement, qui comprend 12 nouveaux membres, soit 39 au total. Renaud Donnedieu de Vabres, ministre délégué aux Affaires européennes, présente sa démission. La Cour de cassation avait rejeté, le 12, sa requête en annulation de la procédure dans le cadre de laquelle l'ancien membre du P.R. (aujourd'hui D.L.) est mis en examen depuis 1998 pour « blanchiment » et « infraction à la législation sur le financement des partis politiques ». Parmi les nouveaux ministres figurent notamment la spationaute Claudie Haigneré, nommée ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies, Nicole Fontaine, ancienne présidente du Parlement européen, nommée ministre déléguée à l'Industrie, ainsi que Noëlle Lenoir, juriste spécialisée dans la bioéthique, nommée ministre déléguée aux Affaires européennes. Plusieurs dirigeants socialistes dénoncent la nomination de cette dernière, jusque-là proche de la gauche, qui, lorsqu'elle siégeait au Conseil constitutionnel, avait été rapporteur, en janvier 1999, de la décision réaffirmant le principe de l'immunité pénale du chef de l'État, dont Jacques Chirac s'est, depuis lors, plusieurs fois prévalu.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17 juin 2002 - France. Constitution du nouveau gouvernement Raffarin », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-juin-2002-constitution-du-nouveau-gouvernement-raffarin/