17 janvier 2022France. Condamnation d'Éric Zemmour pour « provocation à la haine et à la violence ».

 

Le tribunal correctionnel de Paris condamne le polémiste d’extrême droite et candidat à l’élection présidentielle Éric Zemmour, ainsi que le directeur de la publication de la chaîne CNews, respectivement à 10 000 euros et 3 000 euros d’amende pour « provocation à la haine et à la violence » et « injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur origine ». Les deux hommes sont également condamnés solidairement à 19 000 euros de dommages et intérêts au profit des associations de défense des droits de l’homme qui s’étaient portées parties civiles. Éric Zemmour est notamment reconnu coupable d’avoir qualifié les mineurs migrants isolés de « voleurs », « violeurs » et « assassins », en septembre 2020, dans l’émission « Face à l’info » de la chaîne d’information. Il a déclaré vouloir abolir, en cas de victoire électorale, les dispositions de la loi Pleven de juillet 1972, incorporées à la loi de juillet 1881 sur la liberté de la presse, qui répriment la provocation « à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». Éric Zemmour a déjà été condamné en application de cette loi en février 2011 et en mai 2018.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17 janvier 2022 - France. Condamnation d'Éric Zemmour pour « provocation à la haine et à la violence ». », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-janvier-2022-condamnation-d-eric-zemmour-pour-provocation-a-la-haine-et-a-la-violence/