17-31 octobre 2020Nouvelle-Zélande. Élections législatives.

 

Le 17, le Parti travailliste (centre gauche) de la Première ministre Jacinda Ardern remporte sa plus grande victoire aux élections législatives depuis 1946, avec 50 p. 100 des suffrages, et obtient la majorité absolue avec 65 sièges sur 120. Le Parti national (centre droit) est en fort recul avec 25,6 p. 100 des voix et 33 élus. Les Verts obtiennent 7,9 p. 100 des voix et 10 sièges. Le parti ACT (Association des consommateurs et contribuables, droite) progresse fortement avec 7,6 p. 100 des suffrages et 10 députés. Le parti Nouvelle Zélande d’abord (centre), membre de la coalition sortante, perd toute représentation au Parlement. Le taux de participation est de 82 p. 100. Le même jour se tiennent deux référendums. Les électeurs rejettent par 51,2 p. 100 des suffrages la légalisation du cannabis à usage récréatif. Ils approuvent par 65,9 p. 100 des voix la légalisation de l’euthanasie pour les adultes en phase terminale d’une maladie incurable.

Le 31, le Parti travailliste et les Verts, membres de la coalition sortante, concluent un accord sur le soutien sans participation des seconds au gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-31 octobre 2020 - Nouvelle-Zélande. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-31-octobre-2020-elections-legislatives/