17-25 juillet 1994France. Démission du ministre de la Communication Alain Carignon

 

Le 17, Alain Carignon (R.P.R.) annonce sa démission de ses fonctions de ministre de la Communication. Celles-ci sont provisoirement confiées à Nicolas Sarkozy, ministre du Budget et porte-parole du gouvernement. Le maire de Grenoble justifie sa décision par sa volonté de démontrer sa bonne foi dans l'affaire Dauphiné News. Une information judiciaire est ouverte depuis février au sujet du renflouement de cette entreprise de presse grenobloise créée avant les élections municipales de mars 1989 pour éditer des publications favorables à la candidature d'Alain Carignon. Le groupe Dauphiné News a été vendu en novembre 1989 à une filiale de la Lyonnaise des eaux qui l'a mis en sommeil, renflouant ses dettes à hauteur de 6 millions de francs par l'intermédiaire d'autres filiales. En juillet de la même année, la Lyonnaise, via d'autres filiales encore, avait obtenu la gestion du service des eaux de la ville de Grenoble. Des responsables du groupe Dauphiné News et de la Lyonnaise des eaux ont déjà été mis en examen dans cette affaire pour abus de biens sociaux.

Le 25, le juge lyonnais Philippe Courroye met en examen le maire de Grenoble pour recel et complicité d'abus de biens sociaux.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-25 juillet 1994 - France. Démission du ministre de la Communication Alain Carignon », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-25-juillet-1994-demission-du-ministre-de-la-communication-alain-carignon/