17-24 juin 2003Maroc. Condamnation d'un journaliste

 

Le 17, la cour d'appel de Rabat confirme la condamnation du journaliste franco-marocain Ali Lmrabet ainsi que l'interdiction des deux hebdomadaires que celui-ci dirigeait pour, notamment, « outrage à la personne du roi ». Sa peine est toutefois ramenée de quatre à trois ans de prison. Menant une grève de la faim depuis le 6 mai, Ali Lmrabet avait été jugé en première instance le 21 mai pour avoir publié le budget du palais royal, un photomontage de personnalités politiques et un texte en faveur de l'autodétermination au Sahara occidental. Sa condamnation et son état de santé suscitent de vives réactions à l'étranger.

Le 24, Ali Lmrabet met fin à sa grève de la faim sous la pression du prince Hicham, cousin du roi, qui lui apporte son soutien.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-24 juin 2003 - Maroc. Condamnation d'un journaliste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-24-juin-2003-condamnation-d-un-journaliste/