16 septembre 1999Algérie. Succès du référendum sur la concorde civile

 

98,6 p. 100 des électeurs approuvent par référendum « la démarche générale du président de la République visant à la réalisation de la paix et de la concorde civile ». Le taux de participation s'élève à 85 p. 100. Votée en juillet et déjà entrée en application, la loi sur la concorde civile prévoit, jusqu'au 13 janvier 2000, l'amnistie des combattants islamistes n'ayant commis ni crime de sang ni viol, ainsi qu'un allégement des peines pour les autres, à la condition qu'ils se rendent. Trois cents « terroristes » auraient déjà demandé à bénéficier de la loi. Ce succès conforte la légitimité du président Abdelaziz Bouteflika qui restait fragile depuis son élection dans des conditions controversées, en avril.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16 septembre 1999 - Algérie. Succès du référendum sur la concorde civile », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-septembre-1999-succes-du-referendum-sur-la-concorde-civile/