16 juin 2020France. Jugement de l'affaire « Jeanne-Riwal ».

 

Le tribunal correctionnel de Paris rend son jugement dans l’affaire concernant le montage complexe élaboré par le microparti Jeanne, proche du Front national (FN), et la société de communication Riwal, dirigée par un proche de Marine Le Pen, pour financer le matériel électoral des candidats du FN lors des élections législatives de 2012. Le Rassemblement national, héritier du FN, est condamné à 18 750 euros d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. L’eurodéputé RN Jean-François Jalkh est condamné, en tant que « concepteur » de l’escroquerie, à deux ans de prison dont six mois ferme et le président de Riwal Frédéric Chatillon à trente mois de prison dont dix ferme. Les deux hommes et le parti Jeanne doivent en outre dédommager l’État à hauteur de 860 000 euros. Plusieurs cadres du parti ou de la société sont condamnés à des peines de prison avec sursis et à des amendes. Le parquet fera appel du jugement qui exonère l’ex-FN de l’accusation d’escroquerie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16 juin 2020 - France. Jugement de l'affaire « Jeanne-Riwal ». », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-juin-2020-jugement-de-l-affaire-jeanne-riwal/