16 janvier 2016Taïwan. Défaite électorale du Kuomintang.

 

Tsai Ing-wen, candidate du Parti démocratique progressiste (DPP), remporte l’élection présidentielle avec 56,1 p. 100 des suffrages. Eric Chu, candidat du Kuomintang (KMT), obtient 31 p. 100 des voix et James Soong, ancien membre du KMT et chef du Parti du peuple en premier, 12,8 p. 100. Le taux de participation est de 66,3 p. 100. Auparavant, un seul dirigeant du DPP avait ravi la présidence au KMT, Chen Shui-bian, qui fut chef de l’État de 2000 à 2008. Aux élections législatives qui se déroulent le même jour, le DPP obtient 44 p. 100 des suffrages et 68 sièges sur 113, contre 26,9 p. 100 des voix et 35 élus pour le KMT qui perd la majorité qu’il détenait au Parlement depuis 1949. Le Parti du peuple en premier remporte 6,5 p. 100 des suffrages et 3 députés, et le Parti du nouveau pouvoir, émanation du mouvement de protestation étudiant de mars 2014, 6,1 p. 100 des voix et 5 élus. Ces résultats sanctionnent notamment la politique de rapprochement avec Pékin pratiquée par le KMT.

Élection présidentielle à Taïwan, 2016

photographie : Élection présidentielle à Taïwan, 2016

photographie

Première femme élue présidente de Taïwan, le 16 janvier 2016, la candidate indépendantiste Tsai Ing-wen défait le candidat du Kuomintang, dont la politique de rapprochement avec Pékin a été sanctionnée. 

Crédits : C. Ferguson/ Demotix/ Corbis

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16 janvier 2016 - Taïwan. Défaite électorale du Kuomintang. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-janvier-2016-defaite-electorale-du-kuomintang/