16 décembre 2001Chili. Progrès de l'opposition de droite aux élections législatives

 

Avec 47,9 p. 100 des suffrages aux élections législatives, la Concertation démocratique du président Ricardo Lagos, qui rassemble le Parti démocrate-chrétien (P.D.C.) et le Parti socialiste, conserve de justesse la majorité à la Chambre des députés en remportant 62 sièges sur 120. L'Alliance pour le Chili, qui regroupe l'Union démocrate indépendante (U.D.I.) et Rénovation nationale, recueille 44,3 p. 100 des voix et obtient 57 sièges. Le P.D.C. (24 élus) perd sa position de premier parti du pays, qu'il détenait depuis les années 1960, au profit de l'U.D.I. (35 députés) de Joaquin Lavin, candidat malheureux à l'élection présidentielle de janvier 2000, considéré comme l'héritier du général Augusto Pinochet. Cette poussée de la droite se traduit par le renversement de la majorité au Sénat, à l'occasion d'élections partielles organisées le même jour.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16 décembre 2001 - Chili. Progrès de l'opposition de droite aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-decembre-2001-progres-de-l-opposition-de-droite-aux-elections-legislatives/