16-31 août 1994Sri Lanka. Victoire de l'opposition de gauche aux élections législatives

 

Le 16, l'Alliance du peuple, coalition de centre gauche dirigée par le Parti de la liberté de Chandrika Kumaratunga, remporte 113 des 225 sièges du Parlement. Cette victoire met fin à la domination des conservateurs du Parti national uni, au pouvoir depuis 1977, qui n'obtiennent que 94 élus. Ceux-ci sont victimes des accusations de corruption portées contre eux et de leur incapacité à régler le conflit tamoul.

Le 19, Chandrika Kumaratunga présente son gouvernement, composé en accord avec le président conservateur Dingiri Wijetunga qui détient le portefeuille de la Défense et devient ainsi le numéro deux du cabinet. Chandrika Kumaratunga est la fille de Solomon et Sirima Bandaranaike, qui ont été l'un et l'autre Premier ministre.

Le 31, Chandrika Kumaratunga annonce la levée partielle, unilatérale et sans conditions de l'embargo imposé en 1990 au territoire contrôlé par les séparatistes tamouls dans le nord du pays. Cette mesure vise à faciliter les négociations avec les Tigres de la libération de l'Eelam tamoul en vue de mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 30 000 morts depuis 1983.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-31 août 1994 - Sri Lanka. Victoire de l'opposition de gauche aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-31-aout-1994-victoire-de-l-opposition-de-gauche-aux-elections-legislatives/