16-29 juillet 1994France – Espagne. Nouveau conflit entre pêcheurs

 

Le 16, de violents incidents opposent pêcheurs de thon français et espagnols dans les eaux internationales, au large de la Galice. Un chalutier de l'île d'Yeu, la Gabrielle, est endommagé et remorqué de force vers le port espagnol de Burela. La polémique porte sur les techniques de pêche, les Espagnols utilisant des lignes traînantes et les Français des filets dérivants qui contreviennent, selon Madrid, aux règlements européens. Ce conflit ne constitue qu'un épisode supplémentaire à la guerre commerciale que se livrent la France et l'Espagne au sujet de la pêche, secteur très développé dans les deux pays.

Le 20, en Conseil des ministres, le Premier ministre Édouard Balladur exige la « restitution immédiate » de la Gabrielle, qui reprend la mer dans la journée.

Le 20 également, un chalutier espagnol en infraction avec les règlements européens est arraisonné par les autorités maritimes françaises qui le conduisent à Lorient où, le 21, le tribunal correctionnel condamne son patron à une forte amende.

Le 26, les pêcheurs espagnols, qui exigent de leur gouvernement des aides et un meilleur contrôle de la flotte française, entament le blocus des ports de la côte cantabrique et de Hendaye. Le même jour, les pêcheurs français concluent avec le ministre Jean Puech un accord qui prévoit l'embarquement d'un seul filet à bord de chaque thonier, afin de prévenir tout excès. Les pêcheurs espagnols lèvent leur blocus le 29.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-29 juillet 1994 - France – Espagne. Nouveau conflit entre pêcheurs », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-29-juillet-1994-france-espagne-nouveau-conflit-entre-pecheurs/