16-25 février 2005France. Démission du ministre de l'Économie et des Finances Hervé Gaymard

 

Le 16, Le Canard enchaîné révèle que le ministre de l'Économie et des Finances Hervé Gaymard occupe un appartement de 600 m2 situé dans le VIIIe arrondissement de Paris, dont le loyer mensuel de 14 000 euros est payé par l'État. La famille du ministre, qui compte huit enfants, ne pouvait disposer d'un appartement de fonction dans les locaux du ministère. Le jour même, Hervé Gaymard, qui affirmera n'avoir pas eu connaissance du montant du loyer, annonce son déménagement. De son côté, le Premier ministre entreprend de changer et préciser les règles de la prise en charge par l'État des logements des ministres.

Le 23, Le Canard enchaîné revient sur l'affaire, tandis que Le Monde révèle que les Gaymard sont propriétaires d'un appartement de 200 m2 dans le Ve arrondissement, qu'ils louent.

Le 25, Libération annonce qu'Hervé Gaymard, qui a affirmé dans un entretien paru la veille dans Paris-Match n'avoir « pas de fric », est également propriétaire d'une maison dans le Finistère et d'une autre en Savoie, et qu'il est assujetti à l'impôt de solidarité sur la fortune. Le même jour, Hervé Gaymard démissionne de ses fonctions ministérielles. Le chef de l'État nomme aussitôt Thierry Breton, P.-D.G. de France Télécom, pour le remplacer.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-25 février 2005 - France. Démission du ministre de l'Économie et des Finances Hervé Gaymard », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-25-fevrier-2005-demission-du-ministre-de-l-economie-et-des-finances-herve-gaymard/