16-17 septembre 1991Liberia. Désarmement accepté par le chef rebelle Charles Taylor

 

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (C.E.D.E.A.O.) tient son troisième sommet consacré au Liberia, à Yamoussoukro (Côte-d'Ivoire), afin de convaincre les rebelles du Front national patriotique du Liberia (F.N.P.L.) de Charles Taylor, qui contrôlent depuis plus d'un an 90 p. 100 du territoire libérien, de reconnaître l'autorité du gouvernement intérimaire, présidé par Amos Sawyer et protégé par les sept mille hommes de la Force ouest-africaine d'interposition. Charles Taylor accepte de déposer les armes et de regrouper ses combattants, contre l'engagement du gouvernement d'Amos Sawyer de réorganiser la force d'interposition de la C.E.D.E.A.O. au sein de laquelle l'influence du Nigeria devrait diminuer.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-17 septembre 1991 - Liberia. Désarmement accepté par le chef rebelle Charles Taylor », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-17-septembre-1991-desarmement-accepte-par-le-chef-rebelle-charles-taylor/