15 septembre - 15 octobre 2009France. Crise à France Télécom en raison d'une vague de suicides

 

Le 15, à la suite du vingt-troisième suicide chez France Télécom depuis le début de 2008 – le dernier, survenu le 11, étant, pour la première fois, déclaré à la Sécurité sociale comme un accident du travail –, a lieu une réunion entre Didier Lombard, le P.-D.G. du groupe, et le ministre du Travail Xavier Darcos. L'État, premier actionnaire de l'entreprise, demande à la direction de prendre des mesures; celle-ci annonce le gel des restructurations jusqu'au 31 octobre, la mise en place d'un numéro vert pour les salariés et de groupes de travail sur le stress dans l'entreprise.

Le 28, un salarié de France Télécom du site d'Annecy-le-Vieux (Haute-Savoie) se donne la mort. Didier Lombard se rend sur les lieux le jour même pour discuter avec les salariés et les syndicats. Il annonce la fin des mobilités systématiques des cadres au niveau national tous les trois ans, tandis que les syndicats réclament l'arrêt des restructurations et des pressions individuelles.

Le 29, l'opposition de gauche demande la démission du P.-D.G. et la création d'une commission d'enquête.

Le 5 octobre, France Télécom annonce le remplacement du numéro deux du groupe, Louis-Pierre Wenes, par Stéphane Richard, qui a été désigné en mai pour succéder à Didier Lombard à la tête de France Télécom en 2011. Par ailleurs, la direction prolonge le gel des mutations jusqu'à la fin de l'année.

Le 9, alors que le P.-D.G. du groupe reconnaît n'avoir pas prêté suffisamment d'attention aux signes du malaise des salariés dans son entreprise, Xavier Darcos présente un plan d'urgence sur les risques psychosociaux dans le monde du travail.

Le 15, un salarié de France Télécom se suicide à Lannion (Côtes-d'Armor). Les syndicats appellent le personnel du groupe à « agir sous toutes les formes, et notamment des assemblées générales » le 20 octobre, jour de la prochaine réunion de négociations sur le stress au travail.

Mobilisation chez France Telecom, 2009

Mobilisation chez France Telecom, 2009

photographie

Face à l'inquiétante vague de suicides parmi les salariés de France Télécom, ceux-ci se mobilisent en septembre 2009 (ici, manifestation à Marseille) pour dénoncer leurs conditions de travail et les méthodes de management employées dans cette entreprise en pleine mutation. 

Crédits : G. Julien/ AFP/ Getty

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15 septembre - 15 octobre 2009 - France. Crise à France Télécom en raison d'une vague de suicides », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-septembre-15-octobre-2009-crise-a-telecom-en-raison-d-une-vague-de-suicides/