15 mai 1995France. Jugement de l'affaire Urba-Sagès-B.L.E.

 

Le 15, le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) rend son jugement dans l'affaire de financement occulte du Parti socialiste et du Parti communiste dans la Sarthe, par l'intermédiaire des bureaux d'études Urba et Sagès pour le Parti socialiste, et B.L.E. (Bretagne-Loire-Équipement) pour le Parti communiste. L'information judiciaire concernant cette affaire avait été ouverte en avril 1991. Seul Michel Reyt, ancien P.-D.G. de la Sagès, qui est accusé d'enrichissement personnel, est condamné à une peine de prison ferme, six mois sur un total d'un an. Henri Emmanuelli, trésorier du Parti socialiste de juillet 1988 à janvier 1992 et actuel premier secrétaire, est condamné à un an de prison avec sursis pour recel de trafic d'influence, tout comme Gérard Monate, ancien P.-D.G. d'Urba. Le P.-D.G. de B.L.E. et les responsables communistes impliqués sont également condamnés à des peines de prison avec sursis.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15 mai 1995 - France. Jugement de l'affaire Urba-Sagès-B.L.E. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-mai-1995-jugement-de-l-affaire-urba-sages-b-l-e/