15-30 juin 1992Yougoslavie. Élection d'un nouveau président et accroissement de la contestation

 

Le 15, le Parlement fédéral, désigné le 30 mai, élit au poste de premier président de la nouvelle Yougoslavie, réduite à la Serbie et au Monténégro, l'écrivain serbe Dobrica Cosić, candidat unique et inspirateur de la politique nationaliste du président serbe Slobodan Milosević.

Le 15, les étudiants de Belgrade se mettent en grève, se joignant ainsi au mouvement de contestation du régime de Slobodan Milosević né à la suite du vote des sanctions par l'O.N.U.

Le 23, à Priština, la police empêche la tenue de la session inaugurale du « Parlement de la république du Kosovo », élu le 24 mai malgré l'opposition des autorités serbes.

Le 28, près de cent cinquante mille opposants du Mouvement démocratique manifestent contre le régime de Slobodan Milosević, réclamant l'arrêt des combats, le départ du président serbe, la formation d'un gouvernement d'union nationale et de nouvelles élections.

Le 29, Slobodan Milosević accepte d'organiser une table ronde avec l'opposition et de soumettre son mandat à de nouvelles élections ou à un référendum, mais réitère son refus de démissionner.

Le 30, le Premier ministre serbe Radoman Bozović met en place un plan d'austérité destiné à pallier les effets de l'embargo décrété par l'O.N.U.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-30 juin 1992 - Yougoslavie. Élection d'un nouveau président et accroissement de la contestation », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-30-juin-1992-election-d-un-nouveau-president-et-accroissement-de-la-contestation/