15-30 janvier 1987États-Unis – C.E.E. Conclusion d'un accord européen sur les céréales pour éviter les représailles américaines

 

Le 15, le comité des représentants permanents des Douze à Bruxelles précise le mandat de la commission européenne dans les négociations agricoles en cours avec les États-Unis. Il s'agit de définir la position de la C.E.E. face aux menaces proférées, le 30 décembre 1986, par Ronald Reagan, de taxer à 200 p. 100 à partir du 1er février un certain nombre de produits importés, comme le gin, le cognac, certains vins blancs et fromages, si la Communauté maintient son intention de réduire les importations américaines de maïs dans la péninsule Ibérique à la suite de l'adhésion de l'Espagne et du Portugal à la C.E.E.

Le 26, les ministres des Affaires étrangères des Douze, réunis à Bruxelles, décident de céder aux pressions américaines pour éviter un conflit commercial avec les États-Unis : ces derniers pourront continuer d'alimenter en céréales les deux tiers du marché espagnol pendant quatre ans. En outre, les droits sur certains produits industriels seront abaissés par la C.E.E.

Le 30, l'accord est définitivement approuvé : valable jusqu'au 31 décembre 1990, il s'applique rétroactivement à compter du 1er janvier 1987. Ce compromis, s'il soulage les producteurs français de cognac, qui estimaient être pris en otages, mécontente ceux de céréales, dont les débouchés ibériques se ferment pour quatre ans.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-30 janvier 1987 - États-Unis – C.E.E. Conclusion d'un accord européen sur les céréales pour éviter les représailles américaines », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-30-janvier-1987-etats-unis-c-e-e-conclusion-d-un-accord-europeen-sur-les-cereales-pour-eviter-les-represailles-americaines/