15-29 juillet 2000Espagne. Nouvelle vague d'attentats de l'E.T.A.

 

Le 15, un conseiller municipal de Malaga (Andalousie), José Maria Martin Carpena, membre du Parti populaire au pouvoir, est tué par balles dans sa ville par un membre présumé de l'E.T.A. Il s'agit de la sixième victime du mouvement indépendantiste armé depuis la rupture de la trêve observée de septembre 1998 à novembre 1999.

Le 29, un ancien gouverneur socialiste de la province basque de Guipuzcoa, Juan Maria Jauregui, émigré au Chili parce qu'il se sentait menacé, est tué par balles à Tolosa, alors qu'il se trouvait de passage en Espagne. En plus de ces deux assassinats, plusieurs attentats à la bombe ont fait une douzaine de blessés à travers le pays depuis le 12.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-29 juillet 2000 - Espagne. Nouvelle vague d'attentats de l'E.T.A. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-29-juillet-2000-nouvelle-vague-d-attentats-de-l-e-t-a/