15-22 mai 1995France. Libération de Michel Garretta et mise en examen de Louis Schweitzer dans l'affaire du sang contaminé

 

Le 15, l'ancien directeur général du Centre national de transfusion sanguine (C.N.T.S.), Michel Garretta, condamné en octobre 1992 à quatre ans de prison pour tromperie sur la qualité substantielle des produits sanguins destinés aux hémophiles et contaminés par le virus du sida, sort de prison après avoir bénéficié des remises de peine habituelles. Il reste placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l'instruction d'une affaire d'ingérence – le docteur Garretta avait des intérêts dans deux sociétés qui fournissaient le C.N.T.S. – et de sa mise en examen pour empoisonnement, en juillet 1994, pour les mêmes faits que ceux pour lesquels il a déjà été condamné.

Le 22, le groupe Renault annonce la mise en examen de son P.-D.G., Louis Schweitzer, pour complicité d'empoisonnement dans l'affaire du sang contaminé. Louis Schweitzer est l'ancien directeur de cabinet de Laurent Fabius, Premier ministre au moment des faits et également mis en examen.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-22 mai 1995 - France. Libération de Michel Garretta et mise en examen de Louis Schweitzer dans l'affaire du sang contaminé », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-22-mai-1995-liberation-de-michel-garretta-et-mise-en-examen-de-louis-schweitzer-dans-l-affaire-du-sang-contamine/