15-21 novembre 1986Brésil. Victoire du parti au pouvoir aux élections

 

Le 15, les soixante-neuf millions d'électeurs brésiliens sont appelés à un vote, obligatoire sous peine d'amende, pour élire les 23 gouverneurs d'État, les 487 députés fédéraux, 49 des 72 sénateurs, ainsi que les 953 députés des assemblées d'État. Cette consultation est importante, d'abord parce que c'est la première depuis que l'armée a cédé le pouvoir aux civils en mars 1985, mais aussi parce que le Congrès (réunion des députés et des sénateurs) issu des urnes sera chargé d'élaborer une nouvelle Constitution pour remplacer la Charte décrétée par les militaires en 1969. Les résultats sont très favorables au Parti du mouvement démocratique brésilien, la formation de centre-gauche du président José Sarney, qui obtient 22 des 23 postes de gouverneur ainsi que la majorité absolue à l'Assemblée constituante. Cette victoire du parti au pouvoir est due à la popularité du « plan cruzado » : lancé le 28 février, il a instauré un gel des prix et a beaucoup amélioré le pouvoir d'achat de la population.

Le 21, un « plan cruzado no 2 » est décrété par le gouvernement pour faire face à la surchauffe de l'économie et modérer la demande intérieure qui a progressé trop rapidement. Le déblocage d'un certain nombre de prix provoque un mécontentement général, qui s'exprime, le 27, par une importante manifestation à Brasília.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-21 novembre 1986 - Brésil. Victoire du parti au pouvoir aux élections », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-21-novembre-1986-victoire-du-parti-au-pouvoir-aux-elections/