15-20 octobre 1992Liberia. Reprise des combats

 

Le 15, Monrovia est bombardée pour la première fois depuis l'accord de cessez-le-feu conclu en novembre 1990 entre les diverses branches de la rébellion et le gouvernement intérimaire d'Amos Sawyer. Mis en place après la chute du régime de Samuel Doe en septembre 1990, il ne contrôle que la capitale. Il met en cause le Front national patriotique du Liberia (F.N.P.L.) de Charles Taylor, qui impute quant à lui la responsabilité des combats à la Force ouest-africaine d'interposition, principalement composée de soldats nigérians, mise en place en août 1990 sur l'initiative de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (C.E.D.E.A.O.).

Le 20, les chefs d'État des douze pays de la C.E.D.E.A.O., réunis au Bénin, menacent les rebelles de sanctions s'ils n'appliquent pas dans les quinze jours l'accord de désarmement et de regroupement des combattants signé en septembre 1991. Mais le siège de Monrovia par les hommes du F.N.P.L. se poursuit.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-20 octobre 1992 - Liberia. Reprise des combats », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-20-octobre-1992-reprise-des-combats/