15-19 octobre 1986Israël. Attentat à Jérusalem, et raid de représailles au Liban

 

Le 15, à Jérusalem, trois grenades sont lancées sur un groupe de personnes qui venaient de participer, devant le Mur des lamentations, à une cérémonie de prestation de serment de jeunes soldats. Cet attentat, le plus grave depuis deux ans et demi, fait un mort et soixante-neuf blessés. Il est revendiqué par l'O.L.P. qui confirme son intention d'« intensifier la lutte armée en Israël et dans les territoires occupés ».

Le 16, l'aviation israélienne lance un raid de représailles près de Saïda, au Liban, contre une base de Palestiniens liés à l'O.L.P. Au cours de ce raid, quatre personnes sont tuées, onze autres blessées et un des chasseurs-bombardiers Phantom est détruit. Les deux pilotes israéliens ayant sauté en parachute, l'un peut être repéré grâce à son système de localisation électronique et il est sauvé de façon spectaculaire en s'agrippant aux patins d'atterrissage de l'hélicoptère venu le chercher. L'autre pilote est fait prisonnier par la milice chiite Amal.

Le 19, Shimon Peres annonce lui-même que trois Palestiniens, auteurs présumés de l'attentat de Jérusalem, ont été arrêtés. Ils auraient été recrutés en décembre 1985 par le Fath, la principale composante de l'O.L.P. qui est dirigée par Yasser Arafat.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-19 octobre 1986 - Israël. Attentat à Jérusalem, et raid de représailles au Liban », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-19-octobre-1986-attentat-a-jerusalem-et-raid-de-represailles-au-liban/