15-17 janvier 2013Pakistan. Pressions sur le pouvoir

 

Le 15, la Cour suprême ordonne l'arrestation du Premier ministre Raja Pervez Ashraf pour corruption présumée, pour des faits relatifs à ses précédentes fonctions ministérielles. En juin 2012, elle avait déjà destitué son prédécesseur, Youssouf Raza Gilani, condamné pour n'avoir pas obtempéré à l'injonction de rouvrir les enquêtes pour corruption visant le président Asif Ali Zardari.

Le 15 également, quelque cinquante mille personnes manifestent à l'appel du prédicateur musulman Tahir ul-Qadri pour dénoncer la corruption, exiger la démission du gouvernement et réclamer l'adoption d'une réforme électorale avant les élections législatives prévues au printemps. Ils sont arrivés la veille devant le Parlement au terme d'une « Longue Marche » de protestation partie de Lahore.

Le 17, un accord signé entre le gouvernement et Tahir ul-Qadri pour la mise en œuvre de quelques réformes met fin à la contestation et au sit-in devant le Parlement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-17 janvier 2013 - Pakistan. Pressions sur le pouvoir », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-17-janvier-2013-pressions-sur-le-pouvoir/