15-16 mai 2000France. Ségolène Royal relaxée par la Cour de justice de la République

 

Les 15 et 16, Ségolène Royal, ministre déléguée à la Famille et à l'Enfance, comparaît devant la Cour de justice de la République (C.J.R.) pour diffamation envers des fonctionnaires publics. En octobre 1997, alors qu'elle était ministre déléguée à l'Enseignement scolaire, elle avait accusé des enseignants d'un lycée de Marseille de complicité dans une opération de bizutage. Deux enseignants ont porté plainte. La C.J.R. est l'instance judiciaire chargée de juger les faits reprochés aux ministres dans l'exercice de leurs fonctions. Ayant apporté la preuve de ce qu'elle avait affirmé, Ségolène Royal est relaxée.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-16 mai 2000 - France. Ségolène Royal relaxée par la Cour de justice de la République », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-16-mai-2000-segolene-royal-relaxee-par-la-cour-de-justice-de-la-republique/