14 février 2017Canada. Regain du débat sur le port de signes religieux.

 

Le philosophe Charles Taylor, coprésident de la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles, créée au Québec en février 2007, revient dans une lettre ouverte sur les conclusions de son rapport publié en mai 2008. Il affirme ne plus prôner l’interdiction du port de signes religieux pour les personnes en situation d’autorité, comme les policiers ou les juges, qui crée selon lui « un effet de stigmatisation » des immigrants. L’autre coprésident de la Commission, le sociologue Gérard Bouchard, y reste quant à lui favorable. Ce revirement conforte la position du Premier ministre libéral du Québec Philippe Couillard qui ne souhaite pas, contrairement à tous les partis d’opposition, que le projet de loi 62 sur la neutralité religieuse de l’État aborde la question de la discrimination vestimentaire pour des motifs religieux.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14 février 2017 - Canada. Regain du débat sur le port de signes religieux. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-fevrier-2017-regain-du-debat-sur-le-port-de-signes-religieux/