14 avril 2019Finlande. Percée de l'extrême droite aux élections législatives.

 

Le Parti social-démocrate d’Antti Rinne arrive en tête aux élections législatives avec 17,7 p. 100 des suffrages et 40 sièges sur 200. Il est suivi de près par les Vrais Finlandais (extrême droite) de Jussi Halla-aho – 17,5 p. 100 des voix et 39 élus – et par le Parti de la coalition nationale de Petteri Orpo, membre de la coalition gouvernementale sortante – 17 p. 100 des suffrages et 38 députés. Le Parti du centre du Premier ministre sortant Juha Sipilä subit un grave revers avec 13,8 p. 100 des voix et 31 sièges. Les écologistes de la Ligue verte, menés par Pekka Haavisto, progressent avec 11,5 p. 100 des suffrages et 20 élus, tout comme l’Alliance de gauche de Li Andersson – 8,2 p. 100 des voix et 16 députés. Le parti Réforme bleue, créé par les dissidents des Vrais Finlandais qui avaient choisi de demeurer au sein de la coalition gouvernementale à la suite de la rupture entre Juha Sipilä et Jussi Halla-aho, en juin 2017, n’obtient aucun élu. Le taux de participation est de 72,8 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14 avril 2019 - Finlande. Percée de l'extrême droite aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-avril-2019-percee-de-l-extreme-droite-aux-elections-legislatives/