14 août 2009Nigeria. Plan de sauvetage financier inédit

 

Afin de sauver le secteur bancaire de la banqueroute, le gouverneur de la banque centrale Mallam Sanusi Lamido Sanusi – en poste depuis début juin – met en œuvre un traitement de choc en annonçant le limogeage des dirigeants de cinq banques du pays et en indiquant que l'institut d'émission va injecter 400 milliards de nairas (1,8 milliard d'euros). Quatorze autres banques sont auditées par la banque centrale. Ce plan de sauvetage, le premier de cette ampleur en Afrique, intervient pour faire face aux nombreux prêts non remboursés, dits « improductifs », souvent liés aux activités du pétrole (80 p. 100 des recettes du pays) et dépendant de la chute du cours du brut au second semestre de 2008. La banque centrale avait dû intervenir à plusieurs reprises au cours de l'année 2008 pour prêter de l'argent aux banques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14 août 2009 - Nigeria. Plan de sauvetage financier inédit », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-aout-2009-plan-de-sauvetage-financier-inedit/