14-31 juillet 1991Israël – États-Unis. Acceptation par la Syrie du plan de paix américain pour le Proche-Orient

 

Le 14, à la veille de l'ouverture du sommet des Sept à Londres, le président syrien Hafez el-Assad annonce qu'il accepte la proposition américaine de conférence de paix au Proche-Orient, fondée sur le principe – non reconnu par Israël – de l'échange des territoires occupés contre la paix. Accueillie favorablement à Washington, cette déclaration surprend Jérusalem qui, le 7 juin, avait répondu négativement au plan du président George Bush, mais s'affirme toujours disposé à engager des négociations directes sans conditions préalables.

Le 18, James Baker, secrétaire d'État américain, entame sa cinquième tournée au Proche-Orient depuis la fin de la guerre du Golfe. À Damas, il rencontre le président Assad avec lequel il parvient à un accord sur le rôle de l'O.N.U. dans un « règlement global » du problème du Proche-Orient.

Le 19, le président égyptien Moubarak, qui reçoit James Baker, propose la levée du boycott économique d'Israël par les pays arabes contre l'arrêt des implantations juives dans les territoires occupés.

Le 21, après avoir effectué deux étapes en Jordanie et en Arabie Saoudite, dont les dirigeants approuvent la proposition égyptienne, James Baker arrive en Israël pour deux jours. Le Premier ministre Itzhak Shamir prend acte du « changement révolutionnaire » de la politique arabe – et notamment syrienne – au Proche-Orient, mais subordonne l'acceptation de la proposition américaine au règlement de la question de la représentation des Palestiniens à la conférence de paix. Il rejette toute participation de Palestiniens de Jérusalem-Est ou de représentants de l'O.L.P., qu'exige de son côté l'organisation de Yasser Arafat.

Le 23, Itzhak Shamir salue la démarche du président Assad qu'il compare à celle du président égyptien Anouar el-Sadate en 1977. Le 31, lors de la clôture du sommet américano-soviétique de Moscou, les présidents Bush et Gorbatchev annoncent la convocation d'une conférence de paix israélo-arabe en octobre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-31 juillet 1991 - Israël – États-Unis. Acceptation par la Syrie du plan de paix américain pour le Proche-Orient », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-31-juillet-1991-israel-etats-unis-acceptation-par-la-syrie-du-plan-de-paix-americain-pour-le-proche-orient/