14-29 octobre 2012Lituanie. Victoire des sociaux-démocrates aux élections législatives

 

Le 14, à l'occasion du premier tour des élections législatives, les électeurs se prononcent massivement, par référendum, contre la construction d'une nouvelle centrale nucléaire, après la fermeture de la centrale d'Ignalina, qui était du même type que celle de Tchernobyl.

Le 28, le Parti social-démocrate d'Algirdas Butkevičius arrive en tête aux élections législatives, avec 18,4 p. 100 des suffrages – pour les sièges disputés au scrutin proportionnel – et 38 élus sur 140. Il devance la coalition conservatrice du Premier ministre sortant Andrius Kubilius, qui obtient 15,1 p. 100 des voix et a 33 élus. Le Parti du travail (populiste de gauche) de Viktor Uspaskich progresse fortement, avec 19,8 p. 100 des suffrages et 29 sièges. Ordre et Justice (populiste de droite) de Rolandas Paksas obtient 7,3 p. 100 des suffrages et a 11 élus, et le Mouvement libéral 8,6 p. 100 des voix et 10 députés. Le taux de participation est de 52,9 p. 100.

Le 29, la présidente Dalia Grybauskaite se dit opposée à la formation d'une coalition entre les sociaux-démocrates et les deux partis populistes en raison des accusations de fraude électorale et de fraude fiscale pesant sur le Parti du travail. Elle approuvera finalement le 7 décembre le nouveau gouvernement, formé de ces trois partis et de l'Action électorale des Polonais de Lituanie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-29 octobre 2012 - Lituanie. Victoire des sociaux-démocrates aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-29-octobre-2012-victoire-des-sociaux-democrates-aux-elections-legislatives/