14-28 mai 2002Inde – Pakistan. Recrudescence de la tension

 

Le 14, une attaque attribuée à des combattants indépendantistes, près de Jammu, au Cachemire indien, cause la mort de trente-quatre personnes. Elle survient alors que la secrétaire d'État adjointe américaine, Christina Rocca, se trouve en mission dans cette région où la tension s'est accrue les mois précédents. Les autorités indiennes rendent responsable le Pakistan, qui est accusé de soutenir les indépendantistes cachemiris. Depuis l'attaque contre le Parlement fédéral de New Delhi par un commando islamiste, en décembre 2001, les deux pays ont mobilisé près d'un million d'hommes de part et d'autre de leur frontière commune et de la « ligne de contrôle » qui sépare l'Inde du Pakistan au Cachemire depuis janvier 1949.

Les jours suivants, les tirs d'artillerie s'intensifient au-dessus de la ligne de contrôle.

Le 18, New Delhi annonce l'expulsion de l'ambassadeur pakistanais en Inde.

Du 25 au 28, l'armée pakistanaise procède à plusieurs essais de missiles balistiques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-28 mai 2002 - Inde – Pakistan. Recrudescence de la tension », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-28-mai-2002-recrudescence-de-la-tension/