14-26 octobre 1985U.R.S.S. Nouvelles nominations et plan de modernisation économique

 

Le 14, Nikolaï Baïbakov, âgé de soixante-quatorze ans, est remplacé à la présidence du comité d'État au plan (Gosplan), qu'il occupait depuis vingt ans, par Nikolaï Talyzine, âgé de cinquante-six ans, qui entre également au bureau politique. En choisissant un ingénieur, diplômé en radioélectronique, Mikhaïl Gorbatchev entend orienter dans un sens plus technique et plus scientifique la planification d'État.

Le 15, Mikhaïl Gorbatchev présente, devant le plénum du comité central, trois importants documents qui serviront de base à la préparation du XXVIIe congrès, prévu pour février 1986. Il s'agit d'une nouvelle version des statuts du parti qui ne les modifie pas en profondeur, d'un nouveau programme pour le parti et des « grandes orientations du développement économique et social de l'U.R.S.S. jusqu'à l'an 2000 ». Ce plan économique ambitieux prévoit un doublement du revenu national et une augmentation de 130 à 150 p. 100 de la productivité en quinze ans.

Le 26, le texte du nouveau programme du parti est rendu public : contrairement à celui qu'avait rédigé Nikita Khrouchtchev en 1961, il n'assigne pas d'objectifs chiffrés utopiques. Le but reste le même : « construire la société communiste » ; mais il n'est plus dit que « la génération actuelle » verra cette société. Il s'agit, comme l'a dit Mikhaïl Gorbatchev le 15, du « perfectionnement planifié et général du socialisme, [...] sur la base de l'accélération du développement économique et social du pays ».

—  Universalis



Pour citer l’article

«  14-26 octobre 1985 - U.R.S.S. Nouvelles nominations et plan de modernisation économique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-26-octobre-1985-nouvelles-nominations-et-plan-de-modernisation-economique/