14-21 janvier 2020Liban. Reprise de la contestation et nomination du gouvernement.

 

Du 14 au 19, la mobilisation antisystème, qui s’était affaiblie les semaines précédentes, reprend, donnant lieu à des scènes de violence inédites depuis le début du mouvement de protestation, en octobre 2019. Les participants à cette « semaine de la colère » continuent de dénoncer l’aggravation de la situation économique et la paralysie de la situation politique qui perdure, alors que le Premier ministre Hassan Diab, nommé en décembre 2019, n’a toujours pas présenté son gouvernement.

Changement de Premier ministre au Liban, 2020

photographie : Changement de Premier ministre au Liban, 2020

Rencontre entre le président libanais Michel Aoun (à gauche) et le nouveau Premier ministre Hassan Diab, le 21 janvier 2020. Le chef du gouvernement prend la tête d'une « équipe de sauvetage » pour tenter de sortir le pays d'une grave crise politique et économique. 

Crédits : Bilal Hussein/ AP/ SIPA

Afficher

Le 21, Hassan Diab présente un gouvernement resserré de vingt membres, « non partisan », qui mêle experts et professionnels de la politique. Les contestataires dénoncent un « cabinet de conseillers » qui reproduit selon eux les clivages confessionnels et politiques traditionnels.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-21 janvier 2020 - Liban. Reprise de la contestation et nomination du gouvernement. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-21-janvier-2020-reprise-de-la-contestation-et-nomination-du-gouvernement/