14-20 août 1986Pakistan. Répression des manifestations en faveur de nouvelles élections

 

Le 14, à l'occasion du 39e anniversaire de l'indépendance, l'opposition regroupée au sein du Mouvement pour la restauration de la démocratie a prévu d'organiser d'importants rassemblements pour réclamer au général Zia Ul Haq de nouvelles élections. Mais, la veille, les autorités ont procédé à l'arrestation de plus de mille opposants. Les manifestations n'ont pas l'ampleur espérée et tournent souvent à l'émeute en raison de la sévère répression. À Karachi, où les protestataires sont violemment dispersés par la police, Benazir Bhutto, dirigeante du Parti du peuple pakistanais et fille de l'ancien Premier ministre exécuté en 1979, est arrêtée et emprisonnée pour une durée de trente jours. L'agitation se poursuit jusqu'au 22, surtout dans la province méridionale du Sind, fief de la famille Bhutto. Le bilan de ces troubles serait de vingt-huit morts.

Le 20, le gouvernement s'engage à libéraliser la vie politique dès que le calme aura été rétabli.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-20 août 1986 - Pakistan. Répression des manifestations en faveur de nouvelles élections », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-20-aout-1986-repression-des-manifestations-en-faveur-de-nouvelles-elections/