14-18 juillet 1996Algérie. Assassinat de Djamel Zitouni après son éviction de la direction du G.I.A.

 

Le 14, le conseil consultatif du Groupe islamique armé (G.I.A.) annonce l'éviction de la direction du mouvement de Djamel Zitouni, « émir » de l'aile la plus radicale du G.I.A. Membre de la direction du G.I.A. depuis octobre 1994, Djamel Zitouni avait notamment revendiqué le détournement de l'Airbus d'Air France sur l'aéroport d'Alger, en décembre 1994, la campagne d'attentats de l'été de 1995 en France ainsi que l'assassinat des sept moines trappistes, en Algérie, en mai. Les autres dirigeants du mouvement lui reprocheraient sa collusion avec certains services de sécurité et la dérive sanguinaire de ses actions.

Le 16, Djamel Zitouni est tué dans des circonstances non déterminées. Sa mort sera annoncée le 27 par un communiqué du G.I.A.

Le 18, un message aux accents radicaux annonce son remplacement au sein de la direction du G.I.A. par Antar Zouabri, un de ses proches, et réaffirme le refus de tout dialogue avec le pouvoir.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-18 juillet 1996 - Algérie. Assassinat de Djamel Zitouni après son éviction de la direction du G.I.A. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-18-juillet-1996-assassinat-de-djamel-zitouni-apres-son-eviction-de-la-direction-du-g-i-a/