14-18 février 2019Israël – Pologne. Crise diplomatique.

 

Le 14, en marge de la conférence internationale sur le Moyen-Orient qui se tient à Varsovie, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou affirme que « des Polonais ont collaboré avec les nazis », ajoutant : « Je ne connais personne qui a été poursuivi pour une telle déclaration. » La loi mémorielle de février 2018 à laquelle Benyamin Nétanyahou fait allusion interdit d’attribuer « à la nation ou à l’État polonais la responsabilité ou la coresponsabilité des crimes nazis commis par le IIIe Reich allemand ». Elle a été amendée en juin 2018 pour mettre fin au différend opposant Israël et la Pologne à son sujet.

Le 17, Benyamin Nétanyahou nomme Israel Katz (Likoud) ministre des Affaires étrangères – le Premier ministre occupait également ce poste depuis les élections de mars 2015. Israel Katz était arrivé en troisième position, le 5, à la primaire destinée à désigner la tête de liste du Likoud aux élections législatives prévues en avril. Il reprend aussitôt, au sujet de la polémique en cours, une formule de l’ancien Premier ministre Itzhak Shamir selon laquelle les Polonais « tètent [l’antisémitisme] avec le lait de leur mère ».

Le 18, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki annule sa participation à la réunion, prévue le lendemain à Jérusalem, des dirigeants du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie).

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-18 février 2019 - Israël – Pologne. Crise diplomatique. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-18-fevrier-2019-crise-diplomatique/