14-18 avril 1982Espagne. Participation de l'armée à la lutte antiterroriste

 

Du 14 au 18, six attentats perpétrés au Pays basque, en Catalogne et à Madrid, et revendiqués par l'E.T.A. militaire, font un mort et quatorze blessés, dont deux grièvement. À quatre reprises, les commandos ont utilisé un lance-grenades. Dans la capitale, un central téléphonique est totalement détruit. Un ultimatum est lancé au pouvoir : le gouvernement doit retirer, avant un mois, tous les policiers espagnols et leur famille du Pays basque.

Le 18, devant cette recrudescence de la violence, Leopoldo Calvo Sotelo, Premier ministre, réunit un conseil restreint extraordinaire qui décide d'associer à nouveau les forces armées à la lutte antiterroriste : elles remplaceront la police et la garde civile dans la surveillance de « certaines installations vitales ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-18 avril 1982 - Espagne. Participation de l'armée à la lutte antiterroriste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-18-avril-1982-participation-de-l-armee-a-la-lutte-antiterroriste/